Acheter des billets Planifiez votre visite

Le chanvre dans la navigation

Le chanvre était employé pour les voiles, le gréement et les cordages. Le chanvre était après le bois le matériau le plus utilisé dans la construction navale.

Le chanvre était en outre traité au goudron et utilisé pour colmater les jointures entre les planches de la coque du navire afin d’en assurer l’imperméabilité. Aucune autre fibre naturelle ne peut résister aussi bien aux forces de l’océan et à l’action de l’eau de mer.

Willem van de Velde

Le chanvre dans la navigation

Le chanvre permettait à un navire de flotter 

Le chanvre était après le bois le matériau le plus utilisé dans la construction navale. Aucune autre fibre naturelle ne peut résister aussi bien aux forces de l’océan et à l’action de l’eau de mer. 

Le chanvre était employé pour les voiles, le gréement et les cordages. Le chanvre était en outre traité au goudron et utilisé pour colmater les jointures entre les planches de la coque du navire afin d’en assurer l’imperméabilité. On appelle ce procédé le « calfatage ». Les uniformes des marins étaient souvent confectionnés en tissu de chanvre et le livre de bord du capitaine était fabriqué en papier de chanvre. Grâce aux lampes remplies d’huile de chanvre, l’équipage pouvait lire la Bible (imprimée sur du papier de chanvre) sur le pont inférieur. Pour pouvoir survivre à un naufrage potentiel et être sûr d’avoir suffisamment de nourriture à bord, des tonnes de graines de chanvre étaient chargées dans les navires. 

Une grande puissance économique 

Grâce à la navigation maritime, les Pays-Bas étaient au 17e siècle une grande puissance économique ; sans le chanvre, le Siècle d’or néerlandais n’aurait jamais vu le jour !

Pièces de la collection

Découvrez ces objets de la collection

Rejoignez-nous

Bulletin du musée

Inscrivez-vous à notre bulletin et soyez le premier à recevoir des nouvelles et de l’information sur nos événements.