Acheter des billets Planifiez votre visite

Fumer à travers l’histoire

Le plaisir de fumer

Le musée possède une large collection composée de peintures, estampes, dessins et photos exceptionnels représentant des personnes en train de fumer : des hommes et des femmes, âgés de 20 à 80 ans, issus de toutes les classes de la société.

D'après Adriaen Brouwer, Les Fumeurs, 19ème siècle. Gravure.

D'après Adriaen Brouwer, Les Fumeurs, 19ème siècle. Gravure.

Fumer à travers l’histoire

Fumer pour le plaisir

On ne sait pas à quelle époque exactement a débuté l’habitude de fumer du cannabis pour le plaisir, mais on en retrouve des traces dans le monde entier. Souvent le cannabis était fumé en se servant de pipes, qui étaient tout simplement un outil pour brûler l’herbe ou le hasch et permettaient d’inhaler efficacement la fumée.

Les plus anciennes pipes connues ont été retrouvées dans un cimetière au Laos. Elles datent d’il y a environ 3000 ans et ont certainement servi à fumer du cannabis. Dans le sud et l’ouest de l’Afrique, la marijuana était brûlée dans de petits bols fermés, puis la fumée était inhalée de ces « pipes en terre » avec des pipes en bois.

Houka

Le houka, appelé aussi pipe à eau ou narguilé, est connu dans le monde entier. Ces élégantes pipes sont originaires de Perse (l’actuel Iran) et furent très utilisées dès le début du XVIIe siècle en Asie du Sud et au Moyen-Orient. Un houka se reconnaît au bol central dans lequel on place le cannabis sur de la houille ou du charbon de bois chauffé, et à un ou plusieurs tuyaux flexibles par lesquels est inhalée la fumée, qui est refroidie par filtration dans un réservoir d’eau.

Sebsi

En revanche le kif (un mélange de deux tiers de cannabis et d’un tiers de tabac) est fumé traditionnellement au Maroc dans une sebsi, une longue pipe fine composée d’une tige en bois et d’une tête en argile. Grâce à la longue tige, la fumée est refroidie avant d’être inhalée.

Pourquoi les gens fument-ils du cannabis ?

Chaque type de cannabis a un effet différent sur le corps humain, de décontractant et calmant à stimulant, voire psychédélique. L’expérience ainsi que l’intensité de l’effet varient selon les personnes. Il s’agit souvent de changements temporaires dans la perception ou de processus mentaux inattendus. Les idées fixes sont abandonnées ce qui permet de penser plus librement et peut conduire à de nouvelles idées ou à de nouvelles conceptions. C’est pour cette  raison que le cannabis a une longue histoire en tant que source d’inspiration et stimulant.

Collection du musée

Au dix-septième siècle, l’habitude de fumer du tabac et du chanvre dans des pipes se répand à travers l’Europe. Le musée possède quelques centaines de pipes, dont les plus belles sont exposées à Amsterdam et Barcelone. On peut y voir des pipes africaines richement décorées ainsi que des pipes hollandaises typiques en terre cuite blanche datant du Siècle d’Or. De simples pipes asiatiques sont exposées à côté de « hookas », élégantes pipes à eau orientales.

Collection Items

Check out these collection items

Rejoignez-nous

Bulletin du musée

Inscrivez-vous à notre bulletin et soyez le premier à recevoir des nouvelles et de l’information sur nos événements.