Acheter des billets Planifiez votre visite

L’âge d’or du cannabis médicinal

Les cent ans entre 1837 et 1937 sont connus comme l’âge d’or du cannabis médicinal.

Le cannabis était, après les plantes opiacées, l’ingrédient le plus utilisé dans les médicaments disponibles dans les pharmacies européennes et américaines.

History of medicinal cannabis

L’histoire de la marijuana médicinale remonte à il y a plusieurs siècles. Toutes les grandes civilisations passées connaissaient les propriétés curatives du cannabis et savaient que la plante pouvait avoir un effet analgésique, calmant ou stimulant sur le corps humain. 

Ces propriétés ont été louées pour la première fois dans l’encyclopédie botanique la plus ancienne connue (2637 avant J.C.) attribuée à Shennong, un seigneur chinois légendaire et fondateur de la médecine chinoise traditionnelle. Le cannabis a été mentionné depuis lors dans la plupart des traitements et des manuels de médecine.

Cannabis médicinal à l’Occident

En 1839, le très génial scientifique irlandais Dr. William Brooke O’Shaughnessy (1809-1889) introduit en Occident l’utilisation de la marihuana et du hasch déjà employés depuis des siècles dans la médecine indienne. Ses publications suscite beaucoup d’intérêt et on commence à ajouter des extraits de cannabis à des teintures (substances liquides à base d’alcool). On le combine également avec d’autres extraits de plantes aromatiques et opiacées — parfois même avec de la cocaïne. 

Les médecins écrivent des ordonnances pour les enfants et les adultes, et pour les affections les plus diverses : quelques gouttes diluées avec de l’eau tiède permettait de soulager les contractions de l’accouchement, de remédier à l’hystérie et aux douleurs menstruelles.

Au milieu du 19e siècle, pratiquement toutes les pharmacies locales fabriquaient leurs propres teintures. La production est cependant prise en charge à la fin du siècle par des compagnies pharmaceutiques qui sont de nos jours toujours aussi connues. Prenez par exemple le cas de Parke-Davis & Co. et Eli Lilly. Ces entreprises faisaient de la publicité dans les magazines influents et publiaient des catalogues de médicaments.

Le cannabis était, après les plantes opiacées, l’ingrédient le plus utilisé dans les médicaments disponibles dans les pharmacies européennes et américaines. 

Flacons de cannabis médicinal 

Le Hash Marihuana & Hemp Museum détient et expose la plus grande collection au monde de flacons de cannabis médical datant du 19e et du début du 20e siècle.

Pièces de la collection

Découvrez ces objets de la collection

Rejoignez-nous

Bulletin du musée

Inscrivez-vous à notre bulletin et soyez le premier à recevoir des nouvelles et de l’information sur nos événements.