The Pope Smokes Dope

Exposition prolongée jusqu'au 28 Août

The Pope Smokes Dope
Le cannabis dans les disques et sur les pochettes

Du 1er Juin au 28 Août 2016
Ouverture : Mercredi 1er Juin 2016 à 19 h 30

« Ça me tue de voir qu'on pense que la marijuana est un stupéfiant ... une drogue et toutes ces conneries. C'est mille fois mieux que le whisky - Elle m'aide - C'est une amie ». - Louis Armstrong

L'histoire de la musique moderne et l'utilisation de la marijuana sont étroitement liées. La nouvelle exposition temporaire du Hash Marihuana & Hemp Museum de Barcelone emprunte son nom à l'album « The Pope Smokes Dope » (1972) du musicien New Yorkais David Peel. Cet album, produit par John Lennon et Yoko Ono, contient six chansons, dont notamment « Everybody's Smoking Marijuana ». Avec plusieurs autres couvertures d'album controversées de la collection du musée, « The Pope Smokes Dope » montre que la plante de cannabis est un élément fondamental de tous les types de musique, et qu'elle a été source d'inspiration et de récréation, non seulement pour les musiciens de jazz et de reggae, mais aussi pour les artistes de rock, hip-hop et d'Indie Dance.

Parmi les éléments marquants de l'exposition, nous retrouvons « Long Silver John » de Jefferson Airplane (1972), « Legalize It » (1975) de Peter Tosh, et « Purple Haze » de Groove Armada (2002). La couverture de l'album original « Long Silver John » de Jefferson Airplane se plie pour se loger dans la réplique d'une boîte de cigares, et une photographie de marihuana est imprimée sur l'intérieur. Le premier album de Peter Tosh et sa chanson « Legalize It » sont un message politique en faveur de la légalisation du cannabis, et plus particulièrement pour son usage thérapeutique. Les tentatives de bloquer la diffusion de la chanson en Jamaïque ont non seulement été vaines, mais en plus elles ont catapulté le musicien reggae vers la renommée internationale. La couverture de la pochette de la chanson « Purple Haze » de Groove Armada fait référence, dans un style purement Andy Warhol, à une variété de cannabis développée par White Label Seeds Company et bien connue pour sa couleur pourpre et l'intensité de ses effets, la Purple Haze. La variété a elle-même reçu ce nom en hommage à la chanson de Jimi Hendrix de 1967 ; l'union totale de la marihuana et de la musique.

Le Hash Marihuana & Hemp Museum

La collection du Hash Marihuana & Hemp Museum réunit plus de 12 000 articles liés au cannabis et se répartit sur deux sites ; une maison en bordure de canal dans le centre-ville d'Amsterdam, et un palais moderniste à Barcelone. À l'occasion du Red Light Jazz Festival d'Amsterdam, le Hash Marihuana & Hemp Museum d'Amsterdam organise une conférence interactive intitulée « Marihuana et musique : une union divine » (Marijuana and Music: A Match Made in Heaven) sous la direction de Barend Toet (expert néerlandais en musique pop et fondateur de l'influent magasine musical OOR), le samedi 4 Juin à 17 heures. L'entrée est gratuite.

Organisation : Hash Marihuana Hemp Museum Amsterdam / Barcelone
Adresse : RDC de Palau Mornau Carrer Ample 35, Barcelone
Dates : Du mercredi 1er Juin 2016 au dimanche 28 Août 2016
Heures d'ouverture de l'exposition : De 10h à 22h
Entrée : entrée pour l'exposition temporaire gratuite - Veuillez consulter nos tarifs de visite pour l'exposition permanente.

Share: 
Facebook icon
Twitter icon
Pinterest icon