Scooter de chanvre - Le Be.e

Le Museum à Amsterdam présente un nouveau prêt original : un prototype du Be.e, avec un cadre composé de fibres de chanvre.

Le Be.e est le premier scooter électrique au monde avec un cadre composé de fibres de chanvre (90 %), de fibres de verre (10%) et d'une résine biologique. Le Be.e a été développé par le concepteur néerlandais Vaniek Colenbrander et son entreprise Van.Eko, le design étant réalisé par Waarmakers. Le musée est fier de pouvoir exposer ce modèle inédit (il n'existe que 4 prototypes) de signature néerlandaise contemporaine. Le scooter s'inscrit parfaitement dans le cadre de la mission du musée qui vise à montrer à un public international (quelque 100 000 visiteurs par an) les multiples applications de la plante de chanvre.

Le chanvre est de plus en plus souvent utilisé dans la fabrication de produits durables par des designers et fabricants soucieux de l'environnement et qui utilisent des technologies de pointe. Le Be.e est le premier scooter dont le cadre est composé uniquement de matériaux agro-sourcés. Le Be.e est également un scooter électrique : son puissant moteur de 4kW permet à son conducteur d'atteindre 50 km/h en 6 secondes. À cette vitesse, le Be.e consomme moins d'énergie qu'un aspirateur courant et ce dans un silence complet. Si la batterie de 2,5kWh est utilisée correctement, elle permet de parcourir jusqu'à quatre-vingt kilomètres, ou soixante kilomètres lors d'un usage intensif. Bref, le Be.e est un scooter électrique solide et rapide, qui se distingue par ses finitions, sa qualité et son design iconique de la masse des scooters fabriqués en Chine. 

Les fibres de chanvre intégrées dans le cadre de ce scooter ont été livrées par HempFlax, une société sœur du Hash Marihuana & Hemp Museum qui cultive le chanvre industriel dans le nord des Pays-Bas. HempFlax fournit également des fibres de chanvre pour les panneaux de porte de fabricants automobiles comme BMW, Mercedes et Bugatti. Le chanvre peut être cultivé d'une manière très respectueuse de l'environnement – la plante se développe dans des conditions naturelles sans nécessiter de pesticides – et est donc idéal pour construire un avenir durable. Le plastique est ultra léger, mais aussi très résistant. L'utilisation de matériaux dits biocomposites permet de fabriquer des produits solides et complexes qui sont à la fois légers et durables.

Avant de pouvoir lancer réellement la fabrication du Be.e, quelques dernières étapes doivent encore être franchies dans le développement du scooter. Chacun peut apporter sa contribution à l'achèvement du scooter en participant à une campagne de crowdfunding. Un montant de 23 000,- € (30 % de l'objectif fixé) a déjà été récolté et on peut investir à partir de 20,- €. Pour des informations complètes, consultez ici.

Pour des informations complémentaires, consultez le site www.vaneko.com

Vous pouvez également demander les photos ci-dessous en adressant un e-mail à vaniek@vaneko.com

Share: 
Facebook icon
Twitter icon
Pinterest icon