Puff Puff Pass! - Cannabis comix

L’Autorité du Code de la Bande Dessinée aux États-Unis a commencé à marquer les couvertures des bandes dessinées avec son sceau d'approbation en 1954. Bien que le Code ne censurait spécifiquement l'utilisation du cannabis, une clause interdisait tous les éléments qui offensaient le bon goût ou la décence. C'est alors que le personnage de bande dessinée Kerry Drake a combattu dans ses caricatures policières contre les cultivateurs de cannabis au motif qu'ils « faisaient des enfants des toxicomanes de la marihuana ».

Ces enfants « toxicomanes » étaient Robert Crumb, Paul Kirchner, Paul Mavrides, Gilbert Shelton et Dave Sheridan. Ces légendes du « comix underground » ont commencé à créer des dessins animés sur le cannabis à la fin des années 60. Comme ces bandes dessinées ont été distribuées dans des banques de graines et des head shops, elles ont pu échapper au contrôle du Code et réussir. Dealer McDope, Dope Rider, les Fabulous Furry Freak Brothers et leur homologue espagnol Makoki étaient les anti-héros de la société.

Maintenant, avec de plus en plus de pays choisissant de légaliser le cannabis, les œuvres d'une nouvelle génération d'illustrateurs tels que Abarrots, Rosa Codina, Aroha Travé et Roberta Vázquez montrent qu'ils n'ont besoin de l'approbation de personne. Peut-être que ses personnages ne parlent pas directement d'herbe, mais dans de nombreuses vignettes, vous verrez quelqu'un rouler un joint. Notre nouvelle exposition Puff Puff Pass! (« Bouffée, bouffée et passez-le! » en français) parcourt les aventures « enfumées » de diverses stars du cannabis.

Puff Puff Pass! - Cannabis comix
13 mars au 27 décembre 2020
Rez-de-chaussée du musée, accès gratuit

Share: 
Facebook icon
Twitter icon
Pinterest icon