Le chanvre en Allemagne: le petit livre

« O sieh', was steh'n auf dem Papier für Bilder und Geschichten hier: Vom Hanf, den Vöglein hat gepickt, den man zu Öle hat zerdrückt... »

Petit livre du chanvre

Ce verset est tiré d’un petit livre de 24 pages datant de 1889, Büchlein vom Hanf. Gedichte von H. Jäde, Zeichnungen von C.W. Müller (traduction : Petit livre du chanvre. Poèmes de H. Jäde, illustrations de C.W. Müller) qui fait partie de la riche collection du Hash Marihuana & Hemp Museum d’Amsterdam. Les merveilleux poèmes et les illustrations qui les accompagnent témoignent de l’importance qu’avait la culture du chanvre sous l’Empire allemand, dans le quotidien des habitants de la région de l’Alsace (territoire allemand depuis 1870). Avant les bouleversements de la Première Guerre mondiale, on incitait les fermiers allemands à cultiver le chanvre afin d’encourager le retour d’une économie allemande d’autosuffisance, et ce petit livre fut spécialement conçu à cet effet.

Bien que les illustrations contenues dans Büchlein vom Hanf insufflent du romantisme à la vie rurale, la réalité de l’époque était tout autre. Le traitement du chanvre était une dure corvée, et les familles qui voulaient en gagner leur vie devaient y consacrer tous leurs efforts.

Le chanvre en Allemagne après la Seconde Guerre mondiale

Après la Seconde Guerre mondiale, la culture du chanvre disparaissait complètement, ou presque, lorsque furent importées de nouvelles fibres, tels le coton et le jute et les fibres synthétiques. En 1982, près d’un siècle après la publication de Büchlein vom Hanf, le chanvre allemand recevait un coup fatal lorsque sa culture fut interdite à la suite de changements législatifs.

C’est ainsi que le dernier cultivateur de chanvre, l’ancien combattant Martin Butter, dut obligatoirement cesser sa production qu’il avait jusqu’alors vendue à des fabricants de cordage, de vêtements et de papiers à cigarettes, et qui servait aussi de matériau local de construction. Au lieu de déposer une plainte auprès de la Cour de justice européenne – l’Union européenne permet la culture du chanvre en vertu de son faible taux de THC – Butter accepta une compensation monétaire de la part du gouvernement allemand. Quatorze années plus tard, le chancelier Helmut Kohl abolissait l’interdiction qui provoquait de plus en plus de protestations de la part des partisans du chanvre, des scientifiques et des organisations environnementales.

Aujourd’hui, l’Allemagne redécouvre le potentiel industriel du chanvre, et les cultivateurs allemands peuvent à nouveau s’inspirer de ce verset tiré de Büchlein vom Hanf : « Semer n’est pas un jeu d’enfant : ni trop ni trop peu, ni trop dense ni trop éparse : la graine de chanvre est un chef-d’œuvre ».

Share: 
Facebook icon
Twitter icon
Pinterest icon
On display here: 

Le chanvre industriel, ou tout simplement chanvre, est le nom le plus souvent donné aux variétés de cannabis produisant des fibres et contenant moins de 0,2 % de THC, qui n’ont pas d’effet psychotrope lorsqu’elles sont fumées ou ingérées – à moins que vous ne prévoyiez d’avaler des tonnes de fleu