Acheter des billets Planifiez votre visite
icon Retour à la collection

Armure d’un samouraï

Au XIVe et XVe siècle, les daimyos, les seigneurs de la guerre dans le Japon féodal, encourageaient au contraire leurs vassaux à cultiver du cannabis.

Nombre d’images sur le site Web du Hash Marihuana & Hemp Museum peuvent être reproduites. Contactez-nous pour plus d’informations.

Le chanvre au Japon

Samouraï

En 1980, Paul McCartney fut arrêté à l’aéroport de Tokio, suite à la découverte d’un sachet d’herbe dans ses bagages. Après avoir passé neuf nuits derrière els barreaux, l’ex-Beatle fut expulsé du pays. La tournée au Japon fut annulée et Paul McCartney fut interdit de séjour pendant sept ans dans le pays du soleil levant. La politique anti-cannabis menée au Japon est toujours aussi stricte. La possession d’un seul joint peut être sanctionnée par une peine de prison de cinq ans.

Seigneurs de la guerre

Cela n’a pourtant pas toujours été le cas. Au XIVe et XVe siècle, les daimyos, les seigneurs de la guerre dans le Japon féodal, encourageaient au contraire leurs vassaux à cultiver du cannabis. Ils pouvaient en effet vendre la plante au prix fort en ville où la fibre du chanvre était utilisée pour confectionner des vêtements raffinés. L’armure du samouraï (littéralement « celui qui sert » en japonais) était en partie faite de chanvre.

Un des éléments importants de l’armure d’un samouraï, le casque de fer (kabuto), avait l’intérieur doublé de chanvre recouvert de soie. Les protections des épaules, des bras et des cuisses des guerriers japonais étaient aussi en chanvre, combiné avec de la soie et du daim. Elles étaient recouvertes de plaques de fer, cousues avec du fil de chanvre. Petit détail : le chanvre était imperméabilisé avec du jus de kaki. L’armure, qui est exposée dans notre musée à Barcelone, date très probablement de la fin de la période d’Edo (XIXe siècle).

La culture du chanvre au Japon moderne

Avec l’avènement du coton, la disparition du dernier vrai samouraï (Takamori Saigo) en 1877 et l’interdiction générale du cannabis en 1948 pendant l’occupation américaine, la culture du chanvre au Japon a complètement disparu. Cette situation a duré jusqu’en 1989, lorsque, après la mort de l’empereur Hirohito, son fils Akihito fut couronné lors d’une cérémonie spéciale. La tradition voulait qu’il porte à cette occasion un vêtement en chanvre. Ce chanvre lui fut offert par quelques agriculteurs de la région de Shikoku, qui l’avaient cultivé clandestinement. En guise de remerciement, ils reçurent l’autorisation de cultiver du chanvre à petite échelle pour la fabrication de cordes, de papier et de vêtements réservés en exclusivité à la famille impériale.

Rejoignez-nous

Bulletin du musée

Inscrivez-vous à notre bulletin et soyez le premier à recevoir des nouvelles et de l’information sur nos événements.