Cannabis Ruderalis

×

Message d'erreur

  • Strict warning: Only variables should be passed by reference in eval() (line 3 of /var/www/vhosts/v2.hashmuseum.com/httpdocs/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning: Only variables should be passed by reference in eval() (line 3 of /var/www/vhosts/v2.hashmuseum.com/httpdocs/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning: Only variables should be passed by reference in eval() (line 3 of /var/www/vhosts/v2.hashmuseum.com/httpdocs/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).

Le nom « ruderalis » vient de rudéral, un terme qui désigne des espèces de plantes sauvages.

Les espèces rudérales poussent généralement au bord des routes ou sur des terres agricoles en friche. 

Les rudes origines du Ruderalis

Le Cannabis Ruderalis est décrit provisoirement comme étant la troisième sorte de cannabis, les botanistes n’étant actuellement pas certains qu’il puisse être qualifié d’espèce en tant que telle. Le Ruderalis est une variété non cultivée originaire de Russie, d’Europe centrale et d’Asie centrale, adaptée aux milieux plus rudes qu’on trouve dans ces régions du monde. Qu’ils soient considérés comme une variante des espèces simples de cannabis ou comme une espèce distincte, les types de cannabis Ruderalis descendent probablement des variétés Indica qui, à leur tour, descendent probablement des Sativas

Les différences entre les modes de croissance et de reproduction de ces trois espèces peuvent être mises en relation avec les environnements extrêmement différents rencontrés par le phénotype tropical d’origine Cannabis Sativa L. À mesure de sa diffusion de plus en plus loin au nord de l’Équateur après la dernière période glaciaire, les différents types ont évolué pour pouvoir survivre à de nouveaux climats. L’intervention humaine et l’agriculture ont aussi eu des conséquences significatives sur le capital génétique des Indica et Sativa, mais beaucoup moins d’influence sur le Ruderalis sauvage.

Ruderalis Indica heeft de unieke bloeikenmerken van de Cannabis Ruderalis landsoort gevangen die in het wild groeien in Oost-Europa.

Le plus petit des Cannabis

Un plant de Cannabis Ruderalis typique reste de très petite taille ; il atteint en général une hauteur maximum comprise entre 30 et 80 cm. Il produit seulement quelques ramifications et a des feuilles larges à lame épaisse, similaires à celles du Cannabis Indica. Quand il commence à fleurir, le Ruderalis pousse encore moins en hauteur qu’une variété Indica.

La capacité d’auto-floraison du Cannabis Ruderalis 

La caractéristique la plus notable de la variété Ruderalis est sa capacité à fleurir (et par conséquent à se reproduire) en fonction de l’âge individuel de la plante et indépendamment de la photopériode à laquelle elle pousse.

Pratiquement toutes les plantes à fleurs sont incitées à se reproduire par les changements climatiques, en particulier le nombre d’heures de lumière du jour. La capacité à fleurir en fonction des modifications de la plante elle-même au lieu de celles de son environnement est connue sous le nom d’auto-floraison.  

Le Cannabis Ruderalis commence à fleurir lorsqu’il est parvenu à un certain stade de maturité – vers le moment où il produit ses cinquième à septième paires de feuilles (cinquième à septième nodosité), ce qui a normalement lieu au bout de cinq à sept semaines de croissance. Une fois qu’il a commencé à fleurir le Cannabis Ruderalis continue jusqu’à ce que les autres facteurs environnementaux (en particulier l’hiver) entraînent la mort de la plante. Les autres variétés de cannabis peuvent mourir naturellement une fois la reproduction accomplie, ou peuvent retourner à une croissance végétative si elles sont exposées à une longue photopériode.

Cycle rapide de croissance 

L’adaptation du Cannabis Ruderalis à des étés courts et frais peut être constatée dans d’autres domaines. Le Ruderalis a la capacité d’accomplir son cycle de vie – depuis l’état de graine jusqu’à la production de graines – en 10 semaines seulement (bien que 12 à 14 semaines soient plus fréquentes). Ses graines se détachent facilement et peuvent survivre plus d’une saison dans un sol gelé – jusqu’à ce que les conditions soient assez favorables pour permettre la croissance. Les graines peuvent aussi survivre lorsque leurs coques ont été brisées et ouvertes par le piétinement d’humains ou d’animaux. Pour certaines variétés de Ruderalis, cela peut même favoriser la germination des graines.

Propriétés et utilisations du Cannabis Ruderalis

Les variétés sauvages de Cannabis Ruderalis ont presque toujours une faible teneur en THC et une teneur relativement élevée en CBD, deux des composés psychoactifs de la plante, connus sous le nom de cannabinoïdes. Alors que les variétés pures de Ruderalis présentent peu d’intérêt en termes de production de fibres ou d’usage récréatif, leur rusticité, leur capacité d’auto-floraison et leur maturation extrêmement rapide les rendent particulièrement intéressantes pour les producteurs de cannabis. Les hybrides obtenus en combinant des variétés d’Indica et de Ruderalis se révèlent être parmi les plantes d’extérieur parvenant le plus rapidement à maturité actuellement disponibles.

Les hybrides de Ruderalis sont aussi utiles pour un usage médicinal dans les cas où les effets thérapeutiques du CBD sont préférés sans les effets psychotropes annexes des variétés à taux élevé de THC.

Share: 
Facebook icon
Twitter icon
Pinterest icon

Collection items

Pilules contenant de l’extrait de cannabis, faites à New York.

Le cannabis était un ingrédient souvent utilisé dans les remèdes du dix-neuvième siècle, le siècle d’or du cannabis médicinal. Le musée possède une collection unique de flacons de cannabis médicinal.

On considère traditionnellement que le tableau représente l’artiste, Adriaen Brouwer, avec ses amis.

Le musée abrite une vaste collection de peintures, gravures, dessins et photos remarquables représentant des fumeurs : hommes et femmes, jeunes ou vieux, de toutes les couches de la société.