Cannabis Indica

Le Cannabis Indica L. est généralement considéré comme étant originaire du sous-continent asiatique, vraisemblablement d’Afghanistan. Le naturaliste français Jean-Baptiste Lamarck, le premier botaniste européen à classifier ce type en 1785, reçut des échantillons provenant d’Inde, c’est pourquoi il baptisa la plante Cannabis Indica.

Caractéristiques physiques générales des variétés d’Indica 

L’exemple typique du Cannabis Indica est une plante buissonnante compacte ayant des tiges plus épaisses que ses cousines, et qui atteint généralement une hauteur inférieure à deux mètres. Le feuillage est habituellement vert foncé, certains exemplaires ayant des feuilles de couleur presque bleue ou verte virant au noir. Ces feuilles sont composées de lames courtes et larges.

Les variétés d’Indica ont tendance à produire plus de ramifications latérales et à pousser de façon plus dense que les Sativas, donnant des plantes plus larges et plus buissonnantes. Les fleurs d’Indica forment des grappes fournies disposées autour des nodosités de la plante femelle (les endroits de la tige et des ramifications à partir desquels poussent les paires de feuilles). Elles pèsent généralement plus que les fleurs de Sativa de même taille, dans la mesure où elles sont plus denses. 

Cycle de croissance et de floraison du Cannabis Indica

Le cycle de vie du Cannabis Indica se répartit en deux phases distinctes – la croissance et la floraison – en réaction aux longueurs du jour différentes (photopériodisme).

La croissance a lieu lorsque la plante est exposée à des journées longues et des nuits courtes (photopériode longue). Pendant sa croissance, le Cannabis Indica met son énergie à augmenter en taille et en stature. Quand les journées raccourcissent et les nuits rallongent (photopériode courte), la plante reçoit le signal que l’hiver approche, ce qui a pour effet de déclencher sa phase de floraison.

Au cours de la phase de floraison, la croissance en hauteur et en largeur ralentit ou s’arrête, cependant que le Cannabis Indica consacre la majeure partie de son énergie à faire pousser les parties reproductives – les fleurs mâles qui distribuent le pollen ou les fleurs femelles qui produisent la majorité des cannabinoïdes et sont conçues pour recevoir le pollen et produire des graines. Si les plantes mâles sont supprimées au tout début de la phase de floraison, cela empêche les plantes femelles de produire des graines et leurs fleurs riches en cannabinoïdes (aussi appelées boutons, sommités ou têtes) peuvent être récoltées pour un usage médicinal ou récréatif.  

Pour atteindre leur taille maximum, les variétés d’Indica ont besoin aussi bien d’une période de croissance que d’une période de floraison.

Différence entre le Cannabis Indica (à gauche) et le Cannabis Sativa (à droite)

Les effets et les propriétés ordinaires des variétés d’Indica 

La plupart des variétés d’Indica sont une source importante de cannabinoïdes THC, CBD et CBN. Alors que leCannabis Sativa produit souvent une proportion plus importante de THC par rapport aux autres cannabinoïdes qu’il contient, le Cannabis Indica contient souvent des taux importants des trois types de cannabinoïdes. Les variétés Indica ont tendance à susciter des effets plus physiologiques que les variétés de Sativa – augmentation des sensations physiques, effet relaxant, bouche sèche, yeux rouges. Ces effets sont souvent regroupés sous le terme de 'stoned', opposé au terme 'high' attribué aux effets des variétés Sativa. Cela ne signifie pas que les variétés d’Indica n’ont pas d’effet psychotrope, mais simplement qu’elles ont des effets notables sur le corps. 

Les variétés de Cannabis Indica sont cultivées presque exclusivement pour leurs propriétés médicinales et psychotropes, et sont peut-être les variétés de marijuana médicinale les plus fréquemment utilisées. Lors de la classification de ce type, Lamarck remarqua que « la tige ferme et l’écorce mince du Cannabis Indicaempêche de fournir des fibres similaires aux espèces précédentes (Cannabis Sativa L.) dont il est fait un usage tellement considérable.

Share: 
Facebook icon
Twitter icon
Pinterest icon

Collection items

Pilules contenant de l’extrait de cannabis, faites à New York.

Le cannabis était un ingrédient souvent utilisé dans les remèdes du dix-neuvième siècle, le siècle d’or du cannabis médicinal. Le musée possède une collection unique de flacons de cannabis médicinal.