Cannabis comme remède d'autrefois

En 1911, les lecteurs de la rubrique « Réponse aux questions de beauté » dans The Seattle Daily Times recevaient un conseil particulier pour venir à bout de leurs cors : « Confectionnez une pommade avec de l’extrait de cannabis, du sel alimentaire et du collodion. Appliquez-la une à deux fois par jour et raclez la couche superficielle de la peau afin de l’enlever entièrement en trois ou quatre jours. »

Des propriétés antibactériennes

Au début du XXe siècle, il n’était pas forcément nécessaire de fabriquer sa propre crème à partir de ses propres plantes de cannabis. Les pharmaciens vendaient des pansements anti-cors, dont le cannabis était l’un des principaux composants. Le cannabis a des propriétés antibactériennes, mais était aussi un excellent colorant bon marché. Et pour cause : à l’époque, les remèdes étaient souvent verts, étant donné que les médicaments de cette couleur étaient considérés comme plus efficaces.

La Marijuana Tax Act

En 1937, aux États-Unis, la Marijuana Tax Act fut adoptée, qui imposait des taxes très élevées à l’époque pour la possession de cannabis : un dollar pour cent grammes utilisés à des fins médicinales. Tout refus de paiement était passible d’une amende de deux mille dollars maximum et d’une peine de prison de cinq années. De plus, les pharmaciens devaient demander une licence spéciale pour vendre des médicaments contenant du cannabis. Ils ont été peu nombreux à s’y résoudre.

En 1942, la production de pansements anti-cors contenant du cannabis cessa officiellement, la pharmacopée américaine USP interdisant leur composition (acide salicylique, extrait de cannabis liquide, alcool et collodion). Dès lors, le cannabis a figuré sur la liste des poisons et les recherches menées sur le cannabis en tant que médicament furent arrêtées.

Dans nos musées

Les applications médicinales historiques du cannabis sont illustrées dans nos musées d’Amsterdam et de Barcelone par différents objets, dont des fioles, des coffrets de pharmacien et ces pansements anti-cors de la marque Fairyfoot fabriquée par la Foot Remedy Company of Chicago.

Share: 
Facebook icon
Twitter icon
Pinterest icon
On display here: 

Toutes les grandes civilisations de l’Ancien Monde connaissaient le cannabis et sa fourchette de propriétés médicinales – ses effets analgésiques, calmants et stimulants.

Exposé à Barcelone.

L’usage médicinal du cannabis remonte à plus de 5000 ans. Les possibilités médicinales du cannabis suscitent actuellement un intérêt grandissant dans le monde.